Visionnaires, de manière Chroniques

11051593-18325706

Avec l’Acte 3 de leurs “Chroniques”, Zinc et Seconde Nature partagent leurs “imaginaires numériques” à Marseille : un parcours liant création et patrimoine autour de la Canebière, des ateliers pour petits et grands et une dimension festive pour faire un pas dans le futur.

À Aix-en-Provence l’été dernier, l’acte 1 de l’opération nous a séduit : à la Fondation Vasarely et la Cité du Livre, Chroniques livrait une sélection du meilleur de la création numérique, un panel d’œuvres et d’artistes étourdissant de beauté et d’inventivité. Après un Acte 2 plus collaboratif à Aix, la promesse de ce nouvel (et dernier) acte marseillais est précieuse : faire coïncider innovation artistique et patrimoine urbain.

Inauguré le 29 janvier, le parcours Révélations s’ancre dans le cadre du lancement des Dimanches de la Canebière, opération orchestrée par la mairie des 1/7ème pour redynamiser un secteur qui en a bien besoin. Ce parcours autour de la fameuse artère entend “déplacer le regard que l’on porte sur le centre-ville, ses bâtiments et ses activités”. L’expérience, voulue comme ludique et poétique, se décline entre installations audiovisuelles (sur la peinture baroque de l’église St Ferréol sur le Vieux Port, une “bande défilée” à la Bibliothèque L’Alcazar), installations lumineuses (L’Alcazar et la performance de “symphonie visuelle“ sur les tours Labourdette) et expérience immersive (au Musée d’Histoire de Marseille), entre autres. Les écrans qui parsèment le parcours mêlent images d’archives et créations contemporaines pour une perception sensible de la ville.

Une expérience véritablement “in situ”, donc : des visites commentées sont possibles, une appli est aussi disponible pour cela et une balade d’inauguration aura lieu avec l’artiste-marcheur Nicolas Mémain le 29 janvier à 14h. Pendant les deux semaines de ce temps fort, des ateliers (gratuits) de mapping, photo-montage, animation et narration interactive sont proposées pour petits et grands.
Enfin pour conclure en beauté, le 11 février au Cabaret Aléatoire, une soirée ambiancée par Aïsha Devi (qu’on a connu sous le nom de Kate Wax) avec son électro à la fois brute et spirituelle.

Parcours Révélation du 29 janvier au 11 février. www.chronique-s.org
À noter le lancement officiel du programme Future DiverCities, plateforme collaborative de création artistique conçue en partie à Marseille, disponible à partir du 29 janvier www.divercities.eu

Visionnaires, de manière Chroniques

www.chronique-s.org www.divercities.eu

Derniers articles

Peut-être aviez-vous croisé les fringues chinées par Alexandra - qui a longtemps sévi sous le ps
ATTENTION une erreur s'est glissée malencontreusement dans la newsletter du jour ! le vernissage
Une salle de cinéma aux ambitions aventureuses et réflexives était un spécimen en voie de dispar
Ce qui s'annonçait comme une tendance éphémère - une de plus - est en vérité un mouvement de
Association à l'enthousiasme local et sincère, comme ils aiment à se présenter, Bigoud' crée e
Le Salon d'art contemporain Artorama lance la saison culturelle ce week-end, dans le vaisseau amiral

Recevez les adresses testées par nos équipes