Razzle, un bateau-phare nocturne à l’Estaque

257094-razzle-photo-1-article_top-2

Le restaurant-salle de concert-club flottant s’ancre à l’Estaque pour son premier Eté.

C’était un serpent de mer depuis des années : avec des kilomètres de côtes, comment Marseille ne disposait-elle pas encore de son bateau musical permanent ? Ce sera chose faite ces prochaines semaines avec le Razzle, initié par les créateurs du Batofar ( Paris ) et de l’iBoat ( Bordeaux ) : il s’ancrera à l’Estaque, sur les quais du village préféré de Guédiguian.

Marseille n’était pas un premier choix pour le bateau venu du nord ( il a été acheté à Amsterdam ) mais l’équipe est gonflée à bloc pour ce pari estaquois, comme le confie Rihab Hdidou, co-directrice du lieu avec Christophe Clément : « on s’est pris un gros coup sur la tête avec le refus de la mairie de Lyon mais ici on a très vite rencontré des gens, on veut contribuer à cette ouverture de Marseille à laquelle on assiste aujourd’hui ! ».
Le concept est le même qu’au Batofar ( créé en 1999 ), avec un outil flambant neuf, qui a été rénové dans les chantiers marseillais : une salle de 320 places en formule concerts, jauge de 500 personnes en formule club, un restau bar à mets/tapas dont la carte a été conçue par Alexandre Mazzia (pour un ticket moyen à 20 €).

Vue la jauge modeste, la ligne musicale s’axera naturellement sur les découvertes et la scène locale
« mais on pourra compter sur la dynamique Paris-Bordeaux-Marseille pour constituer des mini-tournées d’artistes emblématiques sur un week-end » s’enthousiasme Rihab, qui avance les notions de convivialité et proximité comme premiers atouts d’un lieu original de par sa dimension atypique/aquatique.

Le Razzle sera ouvert tous les soirs en accès gratuit pour l’apéro (jusqu’à 0h), des brunchs dominicaux avec animations pour les kids seront assurés. Et pour les nuits agitées (ouverture jusqu’à 6h) le club enverra les beats (en live ou en DJ) du jeudi au samedi (sur un tarif aux environs de 10 €). Quoiqu’immobile et dépourvu de moteur, le Razzle devrait faire bouger Marseille.

 

Hervé Lucien

Razzle, un bateau-phare nocturne à l’Estaque

167 Plage de l'Estaque, 13016 Marseille, France

http://www.razzle.fr

contact@razzle.fr

Derniers articles

Peut-être aviez-vous croisé les fringues chinées par Alexandra - qui a longtemps sévi sous le ps
ATTENTION une erreur s'est glissée malencontreusement dans la newsletter du jour ! le vernissage
Une salle de cinéma aux ambitions aventureuses et réflexives était un spécimen en voie de dispar
Ce qui s'annonçait comme une tendance éphémère - une de plus - est en vérité un mouvement de
Association à l'enthousiasme local et sincère, comme ils aiment à se présenter, Bigoud' crée e
Le Salon d'art contemporain Artorama lance la saison culturelle ce week-end, dans le vaisseau amiral

Recevez les adresses testées par nos équipes