La Siest’in

8440454-13252471

Aujourd’hui à Marseille et nulle part ailleurs, vous pouvez « MANGER BOIRE DORMIR »  pendant votre pause déjeuner.Matthieu et Arnaud les 2 amis co-fondateurs du concept, vous accueillent toute la semaine dans leur tout nouveau restaurant la Siest’in situé à la Préfecture. Ils proposent une formule à10,50 euros et une sieste pour 5 euros (la demi-heure). Tout y est fait maison, les salades, sandwiches, tartines et les desserts. Le pain est bio et on y boit du jus d’hibiscus antioxydant et sédatif notoire. L’ambiance est bon enfant, il y a des grandes tables d’hôtes et des coins pour 4 plus cosy. Le menu ne comprend pas le café et d’ailleurs on ne sait pas très bien quand le boire.

Matthieu dit qu’apparemment il faut le boire avant la sieste car il met 45 minutes pour faire effet mais moi je préfère dormir avant, c’est psychologique.
Je choisis de dormir en Océanie, les siest’rooms sont à l’effigie des continents.

Nos grand-pères dormaient sur leur fauteuil après le déjeuner et tout le monde trouvait cela normal mais aujourd’hui les adeptes de la sieste sont obligés de se cacher. Arnaud dit que certaines personnes lui avouent dormir dans leur bureau, pieds déchaussés et stores baissés mais que cela ne doit pas s’ébruiter. D’ailleurs le banquier qui a financé leur projet  est l’un d’entre eux….

Siest’in, 47 boulevard Paul Peytral Mars 6e
Du lundi au vendredi de 9h à 18h
Facebook

La Siest’in

47 Boulevard Paul Peytral, 13006 Marseille, France

Derniers articles

Voilà plus de cent ans, ses arrières grands-parents partaient d’Angleterre pour exploiter un vig
Le bonheur après lequel tout le monde court, c'est bien peu de chose : S’installer sur une des
Depuis 2005, sur la jolie place Sadi Carnot à La Ciotat, L’écume des glaces, artisan glacier-pâ
Après le Sneakers Museum, le DATA Sneakers et La Fripe, les deux compères, Cyril Cohen Solal et
Sur le modèle du Park Slope Food Coop à New-York ou encore La Louve à Paris, le Super Cafoutch e
Le boulevard National commence à se doter de commerces plus que recommandables, en témoigne la cav

Recevez les adresses testées par nos équipes