Jacquemus

jacquemus-marseille-antidote

Le créateur de 27 ans, qui depuis 2009 a créer sa propre marque sera l’invité d’honneur du festival Open My Med, organisé par la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM) qui récompense les jeunes talents créatifs de la région Marseillaise.  Trois expositions, un défilé et un livre d’art viendront sceller l’amour entre Simon Porte Jacquemus et la cité phocéenne. Au travers de ses collections, Simon Porte Jacquemus n’a cessé de rendre hommage à sa Provence natale. Il emploie une esthétique volontairement naïve : aime le bleu et le blanc, les rayures, le soleil, les fruits, les années 1980 et saison après saison (Les parasols de Marseille, Les Santons de Provence, L’Amour d’un Gitan…) célèbre l’imaginaire provençal. Inaugurant la saison des Festivals de Provence, le styliste présentera “Marseille je t’aime”, un projet ambitieux qui se traduira par trois expositions, un livre et un défilé en pleine ville.

Deux lieux, trois expositions

A partir du 12 mai prochain, Jacquemus commencera par investir le MAC (Musée d’Art Contemporain de Marseille) pour y présenter deux expositions simultanées. La première, intitulée “Maisons“, mettra en scène ses premières sculptures, jouant sur la structure du rond et du carré, la signature de sa marque. “J’ai souhaité mettre en scène mes archives en créant des pièces uniques rattachant Marseille, mon travail et, je l’espère, le Musée d’Art Contemporain de Marseille” pouvait-on lire dans la présentation du projet.

Avec la seconde exposition intitulée “Archives“, il poursuivra cette recherche de mise en scène de ses créations passées à travers une expérience photographique unique, réalisée par David Luraschi et inspirée par les performances “Bodies in urban spaces” de Willi Dorner.

Dans un registre plus ludique et moins conceptuel, le créateur présentera dès le lendemain une exposition intitulée “Images” au MuCEM, un patchwork de vidéos réelles et poétiques qui met en scène ses images personnelles et ses inspirations. Une manière de nous faire voyager dans son intimité au gré de centaines d’images, de formes, de couleurs et de créations…

Un défilé grand public en plein Marseille

Et pour finir, le 13 mai, Jacquemus présentera sa collection Printemps-Été 2017 intitulée Les Santons de Provence lors d’un défilé en plein air, à travers un parcours aérien exceptionnel, prenant place sur la parcelle qui relie le MuCEM et l’historique place d’Armes du fort Saint-Jean…

S’il y a bien une de mes collections qui devait défiler à Marseille, c’est Les Santons de Provence sur les terres de Marcel Pagnol. C’était un rêve“, affirme le créateur.

Enfin, Simon Porte Jacquemus sortira Marseille Je t’aime. Photos, natures mortes, portraits, peintures et collages réalisés par une vingtaine d’artistes français et étrangers se mêleront pour former un livre d’images conçu comme un poème sur la ville.

Jacquemus, Mode, Marseille, défilé, expo

1 Espl. J4, 13002 Marseille, France

Derniers articles

Le temps d'une semaine, le Mucem se délocalise vers le Prado. La troisième édition du festival, P
Christine est cliente de Richard depuis des années, aujourd’hui ils se sont associés dans l’av
Le MAC met le Hip Hop à l’honneur. La dernière exposition du Mac "HIP-HOP, Un âge d’or" retr
Andréa Ferréol a eu l’idée il y a une dizaine d’année de faire ouvrir des jardins privés. L
Ce n'est pas en Normandie ou sur les hauteurs de Belleville que Brice a planté son bistrot de quart
Le plus défricheur des festivals est sans nul doute le Midi Festival, qui année après année, nou

Recevez les adresses testées par nos équipes