D’art et de cirque

10955467-18137165

 

Militante d’un cirque atypique, poétique et ouvert sur le monde, la Biennale Internationale des Arts du Cirque met le département sens dessus-dessous du 21 janvier au 19 février. Tous en piste !

Dans la lancée du premier temps fort cirque de 2013 et après une première édition en 2015, son organisateur Archaos (compagnie pionnière du cirque contemporain, aujourd’hui pôle national du cirque installé dans le 15ème) lance un nouveau tour de pistes, à l’échelle du département et au delà (27 villes sont concernées dans toute la région) pour ce qui est revendiqué comme « le plus grand festival de cirque du monde ». La Biennale comptabilise en effet 59 compagnies pour 63 spectacles et 26 créations internationales pour 260 représentations. Ça c’est pour la quantité, mais niveau qualité cette deuxième édition impose largement, loin des pistes aux étoiles “tradi” qui ont pris un sérieux coup de vieux, ce “nouveau cirque” aux contours indéfinissables mais passionnant.

Qu’il soit acrobatique, humoristique, musical, animalier, dépouillé ou baroque, ici, le cirque demeure le lieu des possibles les plus invraisemblables, ouvre aux imaginaires les plus insolites. Avec la venue de Yohann Bourgeois, les 7 doigts de la Main ou Camille Boitel, les leaders de cette scène sont présents mais attention, les grandes salles associées à la Biennale (Criée, Gymnase) sont souvent complètes très tôt. On peut avantageusement se tourner vers les compagnies moins connues, voire découvertes, notamment au Village de Chapiteaux sur les plages du Prado où l’on découvrira le clown décalé de L’Apprentie Compagnie, le show rock’n roll du Cirque Électrique avec Steam, de nombreux acrobates brésiliens repérés par la co-directrice d’Archaos, Rachel Rache de Andrade ou encore la sensation de cette édition Johan Le Guillerm, équilibriste qui chevauche ses propres mécaniques instables et poétique, qui font d’ailleurs l’objet d’une exposition “Installations” dans la Salle des Machines de la Friche Belle de Mai.

Friche où se déroule le week-end d’ouverture les 21 et 22 janvier, sur le thème de « cirque et sport » avec spectacles en plein air (dont une partie gratuits) : Yoan Bourgeois y donne dans la Cour Jobin une suite à sa fameuse Fugue Trampoline le samedi (à 15h et 16h30).

Le programme dans son intégralité sur www.biennale-cirque.com
Teaser https://www.youtube.com/watch?v=XqNfN9nfymI

 

 

D’art et de cirque

Derniers articles

Jean-Michel, pâtissier de formation et Myriam ancienne comédienne ont ouvert en novembre dernier d
Images  Antoine Beysens Texte  Philippe Oddou Pilote  Yannick Long C’est le Mini6.5
Le Chapiteau arrive avec le printemps et ouvre ses portes le week-end du 25 et 26 mars. Situé à L
La famille de gastronome s'agrandit avec l'ouverture Cours Julien, de Pépé, acolyte de Mémé. P
Evènement phare qui celèbre le printemps aux pulsations des musiques du monde, Babel Med se dérou
La Place aux Huiles accueille un nouveau résident, le Bistrot Urbain Marseillais (BUM) qui supplant

Recevez les adresses testées par nos équipes