Chroniques, Biennale des Imaginaires Numériques

©-David_Spriggs_Vision1-665x436
 Du 08 novembre au 15 décembre 2018, Chroniques, biennale des imaginaires numériques, s’installe à Aix-en-Provence et Marseille. Premier événement international dédié à la création contemporaine à l’ère numérique dans la Région Sud, Chroniques invitera tout aussi bien connaisseurs, curieux ou néophytes à explorer les voies de la Lévitation, thématique de cette première édition.
Au programme, une itinérance artistique proposée par une quarantaine d’artistes dans plus de dix lieux emblématiques de la métropole : La Friche Belle de Mai, Le FRAC Provence Alpes-Côte-d’Azur, le 3bisf, la Galerie des Grands -Bains Douches, le Pavillon Noir, thecamp, la Chapelle de la Visitation, le Galiffet Art Center, le Lieu 9 constitueront les étapes du parcours d’exposition ou des rendez-vous évènementiels.
Pour cette première, Chroniques invite également le Québec dans le cadre de deux journées de rencontres professionnelles à thecamp, campus d’innovation basé à Aix-en-Provence. Représenté par la biennale Elektra et le Marché International des Arts Numériques, Chroniques honorera la scène d’outre-atlantique au travers d’invitations d’artistes, producteurs, commissaires et institutions à venir témoigner de cette dynamique.

Rendez-vous incontournable de cet automne, cette biennale consacrée au lien entre création contemporaine et nouvelles technologies devrait séduire le plus grand nombre… 

Après une première soirée à la Friche Belle de Mai lors de Biennale Chroniques : inauguration Marseille, c’est au tour d’Aix-en-Provence d’accueillir le second volet de ce grand week-end festif et lumineux. Au programme : ouverture du parcours d’expositions, mapping, spectacle, live audiovisuel et performance.

▬▬▬▬▬

WEEK-END INAUGURAL AIX -EN -PROVENCE
Samedi 10 novembre 2018

■ 14H > 18H (Entrée Libre)
Ouverture du parcours d’expositions (entrée libre)
Hôtel de Gallifet – 3 bis f – lieu d’arts contemporains – Le Lieu 9 (Office de Tourisme d’Aix en Provence) – Chapelle de la Visitation

■ 16H > 17H (Entrée Libre)
Conversation avec Hugo Deverchère & Eric Loret
3 bis f – lieu d’arts contemporains

■ 18H00 (Entrée Libre)
Activation de l’œuvre de Daniel Iregui
Aix Les Allées

■ 18H30 / 19H30 / 20H30 (Entrée Libre)
Performance | Lawrence Malstaff (BE) « Shrink »
Cité du Livre
8 rue des Allumettes- Aix-en-Provence

■ 18H30 > 22H (Entrée Libre)
Mapping « Parallel Waves » | Gaspar Battha & Andras Nagy (HU)
ENM Conservatoire Darius Milhaud – d’Aix-en-Provence
380 avenue Mozart – Aix-en-Provence

■ 19H > 20H (Billetterie)
Spectacle chorégraphique | Hiroaki Umeda (JP) « Median »
Ballet Preljocaj – Pavillon Noir
530 Avenue Mozart – Aix-en-Provence
Billetterie : http://billetterie.preljocaj.org/
Pass spectacles Hiroaki Umeda + Robert Henke
http://bit.ly/billetterie-chroniques

■ 21H > 00H (Billetterie)
Robert Henke – Lumière III – (Live audiovisuel)
Amphithéâtre de la Verrière – Cité du Livre
OC69 (FR) DJ set
8-10 rue des Allumettes- Aix-en-Provence
Billetterie : http://bit.ly/billetterie-chroniques
Pass spectacles Robert Henke + Hiroaki Umeda
http://bit.ly/billetterie-chroniques

 

08 novembre > 15 décembre 2018
Aix-en-Provence | Marseille
http://chronique-s.org

Le Talus

41669997_244542202911270_5591711625963896832_n

Porté par l’association Heko, LE TALUS  est une ferme urbaine sur 1ha de friche rue st pierre (13012). Elle ambitionne d’être un espace d’innovation et de découverte de l’agriculture urbaine à Marseille en faisant la promotion de la végétalisation comestible et des activités agro-écologiques, inspirées de la Permaculture et ce, en milieu (péri)urbain au travers d’actions de développement d’intérêt collectif.

Le site de 9000 m2 regroupe une multitudes d’activités, qui ont débuté par la mise en place d’un chantier de viabilisation du site, c’est aussi un lieu d’expérimentation scientifique sur l’agriculture en ville et de micro maraîchage bio. Vous pourrez bientôt, louer des bacs potager (500 bacs), vous restaurer et y boire un verre, y composter vos déchets, et profiter du poulailler, de la ruche ou encore de la marre à des fins pédagogique.

Une belle initiative pour connecter l’urbain avec la terre nourricière, et un bel outil pour convaincre les jeunes de l’importance d’une alimentation locale et de qualité.

Pour en apprendre plus sur la permaculture, l’agriculture urbaine et le projet LeTalus : Rdv tous les mardis de 8h30 à 16h30 au 603 Rue St-Pierre 13012

 

Sirènes et midi net

43454518_2131917333506608_7547116283423096832_n

Le prochain évènement de Sirènes et midi net aura lieu mercredi 7 novembre à midi net. Comme à leur habitude, chaque premier mercredi du mois à midi pile, un spectacle vous est proposé sur le Parvis de l’Opéra de Marseille. Le premier de la saison se nomme La Cité sans voiles.

Véritable kaléidoscope sonore, caméléon stylistique, la musique d’Impérial Orphéon voyage à travers les genres sans concession comme une cartographie musicale imaginaire de la ville. Pour Sirènes et midi net, la compagnie imagine un dispositif sonore immersif pour être au cœur même des bruits de la ville.

Un son qui marque le temps, qui prend la place de tous les autres. Il fige l’instant. Il rassure, il unit. Il nous rappelle que nous sommes bien vivants. Et puis d’un coup, tout redémarre. Ou plutôt, tout continue. La ville nous envahit à nouveau. Tel un tsunami, les résonances urbaines nous submergent et nous traversent. Véritable kaléidoscope sonore, caméléon stylistique, la musique d’Impérial Orphéon voyage à travers les genres sans concession comme une cartographie musicale imaginaire de la ville. Être au coeur du son dans un dispositif immersif.

Gérald Chevillon : saxophones, FX
Finck Sébastien : batterie
Rémy Poulakis : accordéon, claviers, chant lyrique
Damien Sabatier : saxophones, theremin, FX
Martin Antiphon : traitement sonore
Yoann Coste : diffusion

La Basketerie

IMG_5995

Les mocassins à pampilles n’ont plus la côte… Lola, cordonnière nouvelle génération, a ajusté son métier traditionnel vers le nettoyage et la restauration de sneakers. Grâce à elle, fini les baskets acheté une blinde qu’on jettent après une saison. Elle se propose de remettre à neuf, donner un second souffle et une nouvelle vie à vos tennis, quelque soit le textile et de redonner de l’éclat aux couleurs.

Un nettoyage vous coutera de 15 à 35 € avec repigmentation et/ou déjaunissement si nécessaire de la semelle, un ressemelage quant à lui se fera à partir de 35 €, une teinture est également possible, idéale pour transformer une ancienne chaussure : 50 €.

Vous savez ce qui vous reste à faire…

La Basketerie

du mardi au vendredi : 10h-14h 15h30-19h30 et samedi 10h-18h

3 bd marius Thomas

13007 Marseille

07 68 37 08 92