Bigoud’

IMG_5538

Association à l’enthousiasme local et sincère, comme ils aiment à se présenter, Bigoud’ crée et fait vivre l’agriculture urbaine avec une énergie communicative et prospective, séduisant les chefs les plus talentueux de Marseille, les jardiniers chevronnés et les enfants des écoles alentours.

Conscient et habité par l’envie de proposer un maraîchage responsable, ils se sont implantés dans les espaces verts d’une maison de retraite « Regain » à Sainte-Marguerite-Dromel. Camille, David, Carole et Caroline jardinent, éduquent et accompagnent : enfants, résidents de l’Ehpad et jardiniers des petites parcelles qu’ils mettent à disposition, dans un soucis ; écologique : ils récupèrent les invendus de magasins bio et les compostent directement sur le sol, n’utilisent aucun pesticide ; expérimental : ils tentent, cherchent, réinvente la façon de cultiver, en faisant des semi et micro-pousse, dans un esprit, une culture de la diversité et de l’autogestion, qui est belle à voir. Leur principale activité réside dans la livraison aux meilleures cuisines de Marseille – Le petit Nice Passédât, Georges, La mercerie, Ouréa, La Passarelle ou encore Jogging – d’herbes, feuilles et fleurs comestibles, plantes sauvages et aromatiques, qu’ils cultivent avec passion dans les jardins qu’ils ont crée. La cuisine dite d’auteur, est demandeuse de ce genre de produits qui lui permette de réinventer leurs assiettes et dont l’association est un fer de lance dorénavant. Peut-être vous retrouverez-vous à manger, leur concoction pour un bon mesclun avec de la pariétaire, roquette sauvage, capucine, blette, menthe, ou leur fleurs sauvages : pensées, bleuets, qui rehausseront d’une couleur et d’une saveur, vos plats. En investissant cet ancien monastère, transformé en maison de retraite, Bigoud’ revitalise non seulement les sols par leur jardins partagés, potagers, plantations mais la vie de l’institution elle -même. Si vous n’êtes pas jardinier, ou amateur de bonne table, vous pourrez par ailleurs les retrouver lors des Dimanches de la Canebière ou lors des manifestations de la Cité des Arts de la rue et peut-être tomber sous le charme de ces stimulateurs de l’agriculture.

Bigoud’

https://www.facebook.com/bigoud13/

 

Derniers articles

 Du 08 novembre au 15 décembre 2018, Chroniques, biennale des imaginaires numériques, s’insta
Porté par l'association Heko, LE TALUS  est une ferme urbaine sur 1ha de friche rue st pierre (13
Le prochain évènement de Sirènes et midi net aura lieu mercredi 7 novembre à midi net. C
Les mocassins à pampilles n'ont plus la côte... Lola, cordonnière nouvelle génération, a ajust
[gallery fg_autoplay="true" fg_allowfullscreen="true" fg_arrow="true" fg_loop="true" ids="12816,1281
La Danceteria fut dans le New-York des 80's un club assez mythique, accueillant à la fois Madonna e

Recevez les adresses testées par nos équipes