Bernard Plossu, ici d’ailleurs

8917400-14135009

Un des plus grands photographes français en activité est installé à La Ciotat depuis 1991. À 70 ans, l’ancien hippie qui préfère pourtant « les lumières de l’hiver et les nuages » photographie souvent sa ville d’adoption avec son appareil fétiche, un humble Nikkormat. Entretien coup-de-vent.

Votre démarche s’est révélée dans les contrées étrangères, comment vous retrouvez-vous à La Ciotat ?

Bernard Plossu : Nous cherchions avec ma femme la photographe Françoise Nuñez un lieu où élever nos enfants. Je n’arrive pas à croire que je sois devenu sédentaire, après toutes ces années. Mais quitte à l’être, c’est le meilleur endroit dans le
sud. Et maintenant on a le cinéma Eden, wow  !

Vous avez beaucoup photographié les littoraux méditerranéens, le site ciotaden attire votre sensibilité ?

BP : La Ciotat est une ville de ce sous-continent d’Europe du sud, comme Almeria ou Livourne. L’autre jour un artiste napolitain donnait un concert  et le public  connaissait les chansons par cœur, c’était magnifique ! Puis historiquement, les grues des chantiers sont les « Tour Eiffel » de la région : malgré un passé douloureux, La Ciotat est une vraie ville à vivre, pas un “mouroir de luxe”.

Vos projets à venir ?

BP : Deux livres sur la « métaphysique méditerranéenne » : L’Heure Immmobile sortira en Espagne et sera exposé à l’Hôtel des Arts de Toulon en 2017, et l’autre Western Colors sur mes années dans l’ouest américain sera montré aux Rencontres d’Arles cet été.

Bernard Plossu, ici d’ailleurs

Derniers articles

Le temps d'une semaine, le Mucem se délocalise vers le Prado. La troisième édition du festival, P
Christine est cliente de Richard depuis des années, aujourd’hui ils se sont associés dans l’av
Le MAC met le Hip Hop à l’honneur. La dernière exposition du Mac "HIP-HOP, Un âge d’or" retr
Andréa Ferréol a eu l’idée il y a une dizaine d’année de faire ouvrir des jardins privés. L
Ce n'est pas en Normandie ou sur les hauteurs de Belleville que Brice a planté son bistrot de quart
Le plus défricheur des festivals est sans nul doute le Midi Festival, qui année après année, nou

Recevez les adresses testées par nos équipes